Bien-être, Inspiration,

Le film Demain : des solutions positives dès maintenant

Depuis le temps qu’on en parle et après avoir tenté une bonne vingtaine de fois de le voir avec mes amies, ça y est, c’est fait, j’ai enfin vu  le film Demain. Deux heures d’optimisme environnemental qui font du bien. Un documentaire qui traite de sujets fâcheux sous un angle positif, c’est un peu comme un souffle d’air frais en pleine canicule…Là où la plupart des reportages nous montrent des images traumatisantes et culpabilisantes de notre empreinte humaine, Demain a décidé d’adopter un tout autre point de vue : celui de ceux qui sont déjà sur la voie du changement, ceux qui ont des solutions.

Mon avis

On comprend son César 2016. L’approche est discrètement didactique, rien n’est pesant : chaque problème est abordé de manière simple mais pas simpliste. Plusieurs solutions des quatre coins du globe sont ensuite exposées. La BO est vraiment chouette, le montage est léger, le discours enthousiaste. J’ai aussi pris beaucoup de plaisir à visiter le site web, qui complète le film à merveille.

Et quel bonheur de se voir proposer des issues positives au changement climatique.

Changer les choses en 5 thématiques

Avis à tous les détracteurs du changement climatique : oui, ce qui se passe actuellement relève de l’activité humaine… Se voiler la face en prétendant le contraire ne fera qu’aggraver la situation future… Mais la bonne nouvelle, c’est que si nous, humains, sommes responsables du changement climatique, nous avons aussi le pouvoir de faire changer les choses.

Divisé en plusieurs thématiques, Demain présente pour chacune d’elles des pistes de solution mises en place partout dans le monde :

  1. L’alimentation : amener l’agriculture à la ville
  2. L’énergie : devenir indépendant énergétiquement
  3. L’économie : créer de la richesse sans croître à tout prix
  4. La démocratie : développer la démocratie participative
  5. L’éducation : mieux préparer les enfants à la vie d’adulte

Ces solutions se font au niveau régional, et non individuel, mais pourquoi ne pas réfléchir à ce que chacun de nous peut mettre en place ? Si le sujet vous intéresse, je vous invite aussi à calculer votre propre empreinte écologique sur le site du WWF. Des solutions vous seront proposées à la fin du test.

Mes changements au quotidien : c’est maintenant !

En regardant le film, je me suis demandée comment amener ma petite pierre à l’édifice. Pour chacune des thématiques abordées, j’ai voulu trouver une idée de changement dans mon quotidien : pas un bouleversement non, mais une adaptation de ma façon de vivre.

1. Manger moins de viande

Cette idée peut sembler classique et à la portée de tous et pourtant elle est peu appliquée. J’adore le goût de la viande, mais elle me pose souvent un problème éthique : la manière dont nous produisons notre viande aujourd’hui me dégoûte profondément. Notre surproduction industrielle dénuée de toute humanité entraînant une surconsommation et un gaspillage de produits faiblement nutritifs et vendus à un prix ridiculement bas me semble totalement manquer de respect : pour l’animal, pour l’éleveur, mais aussi envers nous-mêmes.  Je pourrais en parler pendant des heures, mais ce n’est pas le sujet de l’article. Toujours est-il qu’en regardant Demain, je me suis rendue compte que ces dernières années, je m’étais peut-être un peu relâchée niveau viande : en achetant de la viande non bio, en consommant plus de charcuterie et plus souvent. Réduire ma consommation carnée me semble donc un très bon geste à mettre en place : bon pour ma santé et pour l’environnement. Je mange actuellement de la viande ou de la charcuterie environ 8 repas sur 21. Je m’engage à réduire ce chiffre à 5 repas sur 21.

2. Ne pas laisser d’appareil en veille

On aborde souvent la question du gaspillage alimentaire, mais moins souvent celui du gaspillage énergétique. Et pourtant il est bien réel ! Comme l’explique un scientifique dans le documentaire, « 60 à 70% de notre consommation d’énergie actuelle pourrait être évité ». C’est énorme !  Rien que pour les appareils en veille, 20 centrales nucléaires tournent en France…Mon challenge est tout trouvé : éviter un maximum de laisser mes appareils en veille. Cela implique notamment :

  • d’éteindre mon décodeur Belgacom avant d’aller dormir
  • de charger mon GSM juste le temps nécessaire (et donc ne plus le laisser charger toute la nuit)
  • de ne laisser aucun appareil électrique branché si non utilisé (machine à café, grille-pain…)
  • de ne brancher la prise de mon ordi que le temps nécessaire au chargement

3. Dépenser et partager local

Pour ce point, j’ai dû réfléchir un peu plus longtemps. Je n’arrivais pas à voir comment concrétiser en gestes  « consommer moins », « consommer mieux ». Je me suis d’abord intéressée aux SEL (systèmes d’échange local) mais franchement, ce n’est la première chose que j’ai envie de mettre en place. Alors, je me suis dit que je pouvais tenter au maximum de consommer local, et via de petites structures. Je me suis aussi inscrite sur le groupe Facebook « BXL à donner » et comme je vous l’avais déjà dit, je vais changer de fournisseur d’énergie en septembre, pour passer à un fournisseur vert et local.

4. Changer de banque

Cela fait plusieurs années que je me dis que je devrais changer de banque. Puis, c’est comme tout, on remet l’idée à plus tard et finalement on ne le fait pas…A chaque fois que je reçois mes « intérêts », j’ai une petite piqûre de rappel qui me fait dire « mais change de banque ! », car franchement, c’est tout juste si je ne paie pas pour laisser de l’argent sur mon compte épargne…Un économiste le résume parfaitement dans le documentaire : « Il n’y a pas d’intérêt [à laisser son argent à la banque] car il n’y a pas d’intérêt« . Sur le site web du film, plusieurs banques sont proposées mais elles sont toutes françaises…Je me suis alors rappelée de l’existence de la banque Triodos, banque belge qui investit dans des activités durables. Pour l’intant, ils ne proposent pas de possibilité d’avoir un compte à vue. Une banque éthique, responsable et solidaire, cela existe ! Alors, puisque déposer son argent ne rapporte rien, autant choisir une banque transparente qui place ses fonds dans des projets éthiques…Triodos, me voilà !

5. Poursuivre assidûment mon blog

L’idée de créer un blog me trottait dans la tête depuis que j’ai entamé mon Master en Environnement. Ce qui me plait le plus, c’est de partager et d’échanger sur mes découvertes. J’ai enfin pu mettre en place ce projet en avril de cette année, et je suis plus qu’heureuse de voir vos encouragements et qu’on rebondisse avec enthousiasme sur mes sujets. Même si rédiger des articles me prend énormément de temps et de recherche, je poursuivrai coûte que coûte! Qui sait, cela amènera peut-être de nouvelles personnes à se passionner pour la protection de l’environnement et pour une consommation plus responsable…

Et vous, avez-vous aimé le film Demain ?

Qu’est-ce qu’il vous a donné envie de changer ?

 

24 commentaires

4 commentaires

Jessy

Effectivement, un film incroyable, à voir absolument !!!
Ca donne des idées et ça donne surtout envie de s’engager davantage.
Je rajoute que les musiques du film sont pas mal du tout aussi.

Répondre

littlegreenbee

Chouette que cela t’ai plu ! J’ai beaucoup apprécié la BO également 🙂

Répondre

mélody

Bonjour!

J’ai également beaucoup aimé le film! Ma soeur m’a parlé d’un autre film qu’elle trouvait plus complet: L’urgence de ralentir ( https://www.youtube.com/watch?v=-XrCYCz5mz0 ). Il traite en gros des mêmes sujets mais semble moins « tout public », pas adapté aux salles de cinéma… A voir?

Mes petites résolutions à mon échelle:

1. Alimentation: tenter de produire un maximum (poules, potager, arbres fruitiers) / poissons de la pêche de mon père / échange avec des connaissances: 6 oeufs contre deux grosses barquettes de fruits du jardin, deal!

2. Energie: « L’énergie la moins coûteuse est celle qu’on ne doit pas produire » –> je tente de m’approcher, petit à petit, du zéro déchet

3. Economie: Inscrite au http://www.bruSEL.be et à la donnerie de mon quartier / je continue mes achats en seconde main

4. Démocratie: aussi inscrite chez Triodos! Mais encore rien dessus, oups…!

5. Education: Je parle parle parle des mes projets et activités ^^

Jolie journée!

Mélody

Répondre

littlegreenbee

Bonjour,
Merci pour ton commentaire et ton partage de résolutions ! Tu me donnes l’idée de rédiger un article sur l’objectif zéro déchet !
J’ai aussi entendu parlé de « l’urgence de ralentir », et je pense effectivement qu’il est moins grand public. La force de Demain est son discours direct et enthousiaste, qui donne vraiment envie de se bouger… »L’urgence d’agir » semble plus approfondi et plus analytique…A voir !

Répondre

Répondre

Suivez-moi @ instagram