Inspiration, Maison,

Mode : comment trouver son style ?

Bonjour, cette semaine, je reviens vous parler du challenge #mondressingadoré. Si vous avez lu mes deux premiers articles sur le sujet, vous savez donc que j’ai entamé ce challenge pour retrouver du sens dans ma garde-robe, y mettre de l’ordre, affiner mon style afin de créer un dressing minimaliste et en accord avec mes convictions éthiques. La première étape du challenge consistait à répondre à une série de questions, dont la plus perturbante reste à mes yeux celle où je me suis rendue compte que je possédais plus de 200 vêtements. Et pourtant, les matins où je n’ai « rien à me mettre » sont nombreux. Si vous aussi, vous êtes dans ce cas, je ne peux que vous inviter à cette remise en question utile et à me rejoindre sur Instagram et par ici.

Dans cet article, je voulais aborder avec vous la notion de « style » : ce que « avoir du style » signifie, et surtout comment concilier style et vêtements éthiques ? Enfin, je vous parlerai d’un exercice pratique essentiel pour mieux connaitre son style.

Bonne lecture !

Avoir du style

Porter des vêtements, c’est bien plus que simplement s’habiller. La mode s’inscrit plus généralement dans la culture de nos sociétés : elle révèle une époque, un lieu, un modèle économique, un courant artistique, et bien entendu, des convictions personnelles et une expression de soi. La mode, c’est donc tout un symbole et c’est sur cet imaginaire que se base la fast fashion pour nous faire consommer. « Cette idéologie est tellement puissante que nous sommes prêt à sacrifier beaucoup pour y parvenir », selon Bourdieu. Or, « il n’y a rien qui ne se démode plus que la mode » disait Coco Chanel et c’est bien là que se manifestent les dérives de cette industrie : nous faire consommer toujours plus, bien plus que ce dont nous avons réellement besoin. Il y a donc une grande différence entre « être à la mode » et « avoir du style ». En effet, avoir du style, selon moi, n’est pas un effet de mode, mais bien un état vestimentaire qui correspond à qui nous sommes, ou du moins, à ce que nous voulons exprimer. C’est pourquoi il est si difficile de s’attaquer à sa garde-robe, car cela touche à notre personnalité. Nos vêtements sont en quelque sorte une extension de nous-mêmes, et portent bien souvent en eux une dimension émotionnelle. On vit dedans, on vit avec eux et à travers eux : pour plaire, s’affirmer, être à l’aise, etc. Avoir du style pour moi, c’est porter des vêtements qui me mettent en valeur, tout en correspondant à mes valeurs : des vêtements qui ne portent pas atteinte (ou le moins possible) à l’environnement, aux animaux et à l’Homme. 

La sociologie de la mode est passionnante, et je vous invite à écouter cette conférence d’Agnès Rocamora sur Pierre Bourdieu et la mode si le sujet vous intéresse. Il existe aussi deux podcasts dédiés sur cette thématique que j’affectionne particulièrement : Chiffon et Nouveau Modèle.

Style et éthique

Il y a quelques années encore, on associait vêtements éthiques avec vêtements baba cools, larges et sans forme. Si la gamme n’était certes pas très étendue, c’est loin d’être le cas aujourd’hui : les marques éthiques ne cessent de démontrer leur créativité tant au niveau des matières que des styles vestimentaires. Le choix est tellement vaste qu’au contraire, il faut garder les idées claires, pour ne pas céder au consumérisme. Et c’est là tout l’équilibre à trouver : comment rester éthique quand on aime les vêtements ? Selon moi, la plus grande force de la mode éthique réside justement dans le désavantage majeur, qu’arguent fortement ses détracteurs : le prix d’achat. En effet, les vêtements issus de mode éthique sont beaucoup plus chers que ceux de la fast fashion, cela oblige donc à avoir une plus grande réflexion et évite l’achat compulsif, tout en forçant à réduire la quantité des pièces au bénéfice de la qualité.

Je pense qu’il faut se composer une garde-robe qui reprend à la fois de beaux basiques intemporels, tout en s’offrant au fil de l’eau quelques pièces coups de cœur, dont on se lassera peut-être plus vite, mais qu’on pourra revendre en seconde main ou échanger entre amies, voire « pimper » par après… Les possibilités de deuxième vie pour un vêtement sont bien plus nombreuses qu’on le pense ….

Tableau d’inspiration

Alors pour vous, que veut dire avoir du style ? Pas si facile que ça comme réflexion, n’est-ce pas ? Pour vous aider à répondre à cette épineuse question, je vous invite à créer un tableau d’inspiration, un « moodboard » de tenues qui vous plaisent. J’ai créé le mien sur Pinterest, mais vous pouvez aussi découper des tenues ou des vêtements dans des magazines et réaliser un collage. Attention, il est important d’épingler uniquement des tenues que vous pourriez porter, et non des tenues que vous trouvez belles sur les autres ! Essayez de sélectionner des matières, des coupes, des couleurs, des accessoires que vous trouvez beaux. L’important ici n’est pas de sélectionner telle ou telle marque, mais bien des vêtements que vous aimeriez porter. Nous reviendrons sur les marques éthiques par après.

L’idée de cet exercice est de dégager des pièces qui vont par après devenir les basiques de votre garde-robe, mais aussi affiner votre style, trouver des idées de tenues, d’accessoires, etc. Par ailleurs, si vous avez fait le premier exercice, en répondant aux questions, vous avez aussi certainement déjà identifié quelques clés de votre style ! Pour compléter votre réflexion, consultez l’excellent article de Nathalie d’Atelier 292 qui traite du même sujet.

On se donne rendez-vous dans un prochain article où je vous présenterai mon moodboard ainsi que les clés à retirer.

A très bientôt pour un prochain épisode de « mondressingadoré » !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux favoris.

 

101no comment

Répondre

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Suivez-moi sur Instagram