Beauté, Bien-être, Maison, Mode, Portrait,

Maker Next Door : l’eshop des créateurs belges + CONCOURS

Maker Next Door c’est un eshop tout récent, qui a ouvert ses portes virtuelles le 24 mars de cette année, avec un événement organisé au Châtelain pour fêter le lancement. Cet eshop propose uniquement des produits de créateurs belges : mode, décoration, ameublement, jeux de société, bijoux et accessoires, il y en a pour tous les goûts. Celle à l’origine de ce concept local, c’est la belle Emmanuelle, 23 ans.

Crédits photo : Maker Next Door

« Je viens du Brabant Wallon. J’ai toujours été passionnée par la mode et par le monde artistique. Ce sont mes amies qui travaillent dans ce milieu qui m’ont donné l’inspiration pour lancer mon projet. »

Parcours

Après ses études, Emmanuelle se lance directement dans la vie active et travaille pendant plusieurs années dans une boutique d’accessoires à Genval, puis dans un concept store à Lasne. Ce magasin fait de la vente de vêtements en ligne, et doucement sa réflexion se met en place : « Pourquoi pas moi ? ».  La créatrice, qui voulait déjà se lancer en tant qu’indépendante, souhaite alors développer ses compétences :

« J’ai décidé d’ajouter des cordes à mon arc, j’ai donc pu concilier mon travail avec des cours me permettant d’obtenir un certificat en gestion de base. J’ai ensuite assisté à un séminaire de plusieurs jours sur le développement personnel et professionnel. Celui-ci m’a conscientisé sur ce qu’était le métier d’indépendant et n’a fait qu’augmenter ma motivation et m’a donné envie d’accélérer le processus. »

L’aboutissement de ce travail et de cette réflexion, c’est la plateforme Maker Next Door avec un objectif : mettre en avant des produits faits main et de qualité.

« Il y a énormément d’eshop de nos jours, le local est à la mode pour ce qui est du food, j’aimerais transmettre cette tendance à travers la mode également. C’est l’occasion de faire vivre l’économie et de consommer local. »

Crédits photo : Maker Next Door

Je me suis demandée d’où venait le nom et Emmanuelle m’explique : « En Belgique, les deux langues nationales sont le français et le néerlandais, je ne me voyais pas prendre de nom à consonance francophone ou néerlandophone, tandis qu’en anglais c’est une langue universelle, ça ouvre déjà les portes à l’international. De plus, le nom Maker Next Door avait déjà une référence grâce à la notoriété existante de Menu Next Door dont le principe est de pouvoir cuisiner et commander des plats entre voisins ».

Des créateurs passionnés et éthiques

Lors de l’ouverture du site web, six créateurs étaient déjà lancés dans l’aventure. Maintenant ce nombre a doublé, et bien d’autres sont à venir dans le futur  : Aurélie Weijers “La Frénésie d’Aurélie », Gaetan Valentini “Breath of Wood”, Michel Delvaulx “Milow”, Louise Kopij, Sarah Josis , Joelle Van de Voorde “Et le bijou créa la femme”, Jennifer Simpson “Manufacture9”, Martin Coussement “MC Wood”, Selfmade-Bracelets, Kim-Lee Joo “La Patate”, Milena Grujic “Milamay” et Manon Flémal.

Voici un échantillon de ce que vous retrouvez sur Maker Next Door :

« Une partie blog leur est également dédiée permettant pour chacun de nos créateurs de raconter leur histoire. Tout en participant au fonctionnement du marché belge, le site vise à rassembler tous les artistes et créateurs locaux tout en leur proposant une visibilité maximale« . Une charte éthique a été mise en place quant à l’originalité des créateurs et le caractère éthique de leur travail :  » Si le 100% belge n’est pas toujours possible car nous n’avons pas en Belgique les ressources nécessaires, le travail de l’artisan est quant à lui 100% made in Belgium ! Nos artisans vous proposent des pièces originales, design et sont en perpétuelle innovation. C’est beau de voir à quel point ils sont passionnés par ce qu’ils font, j’adore mon travail ! »

Et dans le futur ?

« Ma mère tenait une boutique de bijoux et d’articles de cérémonies il y a quelques années. A cette époque, je n’avais qu’une seule envie, ouvrir la mienne aussi ! A l’heure actuelle je me dis qu’une des qualités du e-commerce est de pouvoir travailler partout et à tout moment, sans se retrouver “coincée”. J’ai toujours voulu avoir ma petite boutique cocoon. Quand j’y pense, même si  je ne l’envisage pas dans un premier temps, ça reste dans les possibilités à venir !

Dans dix ans, j’aimerais que Maker Next Door ait passé les frontières, qu’il y ait la même plateforme pour la France et pourquoi pas ouvrir cette fameuse boutique !

Pour participer au concours, rendez-vous sur ma page Facebook et sur mon compte Instagram !

Merci pour cette interview et je souhaite un belge succès à Maker Next Door !

42 commentaires

2 commentaires

Lili Larochelle à Bordeaux

Hello ! j’adore le concept de cet e-shop et c’est toujours mieux quand c’est fait par des gens passionnés !
A bientôt,
Lili

Répondre

littlegreenbee

Oui, c’est une très belle initiative ! Merci

Deborah

Répondre

Répondre

Suivez-moi @ instagram

Instagram did not return a 200.