Testé pour vous, Voyage,

Paddle cleaning : nettoyer la Méditerrannée en paddle

Fin du mois dernier, je suis partie à Nice. Si c’était l’occasion de profiter de la douceur de vivre de la Côte d’Azur, la véritable raison de ce court séjour était de partir à la rencontre de l’association Paddle Cleaner.  Découvert sur les réseaux sociaux, j’ai directement adoré le concept : ces passionnés de paddle conjuguent activité sportive et environnementale. A bord de leurs paddles, munis d’épuisettes et de sacs poubelle, ils sillonnent les criques pour ramasser les déchets. Et des déchets, il y en a !

Le 31 mai, nous nous sommes donnés rendez-vous avec Géraldine, la cofondatrice de l’association, pour une action sur Antibes.  Le plaisir d’être sur l’eau, le soleil, la bonne humeur, tout était au rendez-vous pour un super moment et une belle action de nettoyage. Nous nous sommes arrêtés sur deux bouts de plage pour remuer le sable et ramasser tout ce qui traînait. Et le déchet qui a gagné la palme, je vous laisse deviner…le coton-tige ! Géraldine nous explique qu’il s’agit d’un des déchets les plus souvent rencontrés lors des nettoyages.

Une très belle après-midi et une magnifique rencontre avec des vrais engagés ! Car si le paddle semble être une activité ludique, la volonté des Paddle Cleaner est résolument éducative : entretenir les plages tout en profitant des joies du paddle.

Alors, « lets paddle » !

Découvrez l’interview de Géraldine, cofondatrice de l’association Paddle Cleaner.

Quand l’association Paddle Cleaner est-elle née ?

L’association a été créée il y a un an et demi avec Anthony après que nous nous soyons rencontrés en faisant du paddle à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Nous avons eu l’idée en faisant des balades et en trouvant des déchets sur notre chemin…

Quel est l’objectif de Paddle Cleaner ?

L’objectif de l’association est de sensibiliser un maximum de personnes, de faire des nettoyages spontanés le plus régulièrement possible et surtout pendant l’hiver après les coup de vent et de pluie ! Ramasser les déchets devant tout le monde permet d’inciter les autres à le faire et à éveiller les consciences sur le fait que chacun doit faire un petit geste pour l’environnement et que l’on ne doit pas tout attendre des autres… Nous organisons également des actions dans les écoles pour sensibiliser les plus jeunes et nous les encadrons lors de sortie paddle cleaner pour allier l’utile à l’agréable, ils apprennent comme ça de façon ludique!

Quels sont les déchets les plus courants que vous ramassez ?

Les déchets que nous ramassons le plus sont des bouteilles en plastique, des mégots des canettes, du polystyrène, beaucoup de micro déchets qui flottent à l’eau, de petits bouts de plastique…Nous retrouvons aussi des quantités inimaginables de coton-tige, des bâtons de sucette et de paille.

Est-ce que la pratique du paddle est à la portée de tous ?

Oui, la pratique du paddle est accessible à tout le monde. Nous avons souvent des débutants qui viennent, au début ils tombent c’est plutôt amusant mais ils arrivent très rapidement à tenir debout sur le paddle!

Si on veut rejoindre l’association, que doit-on faire ?

On peut me contacter via la page Facebook et devenir adhérent pour participer au développement de l’association !

Aimez-vous le paddle ? Que pensez-vous de ce genre d’initiatives ?

Vous souhaitez réagir à cet article ? N’oubliez pas de vous abonner aux commentaires !


Crédits photo : littlegreenbee et paddlecleaner

22 commentaires

2 commentaires

sthecrazygirl

Coucou
J’adore ce concept! J’ai envie de tester le paddle et de l’associer à ramasser les déchets c’est une super idée.
J’aimerais bien essayer si j’en ai l’occasion
Bisous
S

Répondre

littlegreenbee

Je suis bien contente que cette initiative te plaise ! Si tu es de passage dans la région, n’hésite pas à aller à leur rencontre, ils sont vraiment supers !
Bises

Répondre

Répondre

Suivez-moi @ instagram