Derrière l’écran #9 : Mademoiselle Grenadine

En ce début du mois de mai, je vous invite à partir à la découverte de la superbe Mademoiselle Grenadine, une blogueuse charmante et douce. Ses valeurs font écho aux miennes : respect de l’environnement, consommation plus responsable, amour de la Nature, minimalisme, etc. J’aime Mademoiselle Grenadine pour sa bienveillance, son ouverture d’esprit, sa créativité, et son envie de toujours s’améliorer.

Allez, servez-vous un diabolo menthe, installez-vous confortablement et profitez de votre lecture.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Aurore, j’ai 27 ans, je suis une blogueuse green qui adore faire de nouvelles découvertes. Je suis adepte de saponification à froid, de broderie et de tant d’autres choses.

Quand as-tu démarré Mademoiselle Grenadine ?

J’ai démarré mon blog et mon compte instagram fin août 2016. J’ai longtemps hésité car je me disais qu’il y avait déjà bien assez de blogs sur la toile mais je me suis lancée car l’envie de partager était plus forte !

Le nom, il vient d’où ?

Je voulais quelque chose de frais et d’original à la fois sans pour autant que le mot « green » en fasse partie. Je ne voulais pas me restreindre en termes de sujet à aborder. Alors j’ai fait un brainstorming de plusieurs noms potentiels et j’ai choisi avec ma sœur. Cela a pris plusieurs jours avant de trouver un nom qui sonne bien. J’ai donc tranché pour Mademoiselle Grenadine. J’aime beaucoup la grenade, sa couleur, son petit goût acidulé, sa texture croustillante.

Comment gères-tu ton blog au quotidien ?

Je prévois un article toutes les deux semaines. Je garde sous le coude toute une liste d’idées d’article à rédiger. J’ai toujours peur de ne pas avoir de contenu à proposer alors j’anticipe et je rédige plein d’article en même temps. Je les publie quand je sens que c’est le moment. Je peux à la fois avoir un article en dormance depuis plus d’un an et un article que je vais rédiger et publier la semaine suivante. Je laisse l’inspiration venir.

Quel a été ton déclic pour un mode de vie plus green ?

Je me suis retrouvée en arrêt de travail avec beaucoup de temps à tuer, je l’ai surtout passé à lire. Et c’est le livre « zéro déchet » de Béa Johnson qui a été la révélation car il m’a énormément amenée à réfléchir. A partir de ce moment, je n’ai plus rien vu de la même façon, et même si je suis encore loin (bien loin même) d’être pleinement dans la démarche, j’ai pu m’ouvrir à la question des cosmétiques, de l’hygiène, de l’entretien de la maison. Mais aussi à l’écologie, aux problèmes environnementaux et de santé publique. Je me suis beaucoup informée en lisant, regardant des reportages, en remettant en question toutes les certitudes que j’avais jusqu’alors. J’ai découvert des choses dont je ne soupçonnais pas l’existence lorsque j’étais dans la vie active, j’étais dans mon train-train et pour moi c’était impensable que dans une société « si évoluée » que la nôtre, on soit encore si loin…

Alors je me suis ouverte, le voile est tombé, et j’ai voulu changer les choses à mon petit niveau pour ma santé, pour notre planète, pour les générations à venir.

Quels sont les sujets que tu préfères aborder ?

J’essaye de varier les sujets pour ne pas que les mêmes se suivent. J’aime proposer des contenus variés mais qui se rejoignent tout de même : une consommation réfléchie, le respect de l’environnement et de la santé. Ces sujets sont vastes et peuvent en comprendre beaucoup d’autres. Je dirais que j’ai un petit faible pour tout ce qui touche à la mode responsable et aux cosmétiques censés.

Et dans la vraie vie, tu fais quoi ?

Dans la vraie vie, je suis en arrêt de travail, en quête DU traitement qui viendra équilibrer mon terrain immunitaire et endormir ma maladie de lyme chronique qui est très invalidante. C’est une maladie bactérienne principalement transmise par les tiques mais pas que. Il y a une véritable omerta et un déni de cette maladie en France, les malades sont souvent amenés à aller à l’étranger pour tenter de se soigner. J’ai rejoint l’association « Le droit de guérir » qui milite pour la reconnaissance de cette maladie et qui lutte contre le déni.

Je ne sors de chez moi quasiment que pour mes rendez-vous ou examens médicaux.

Alors blogger me permet de garder un (petit) pied dans la réalité car cela reste une réalité virtuelle mais je peux rencontrer et échanger avec des gens qui partagent les mêmes valeurs que moi. Ça fait du bien !

Quelle est la mauvaise habitude dont tu ne sais pas te passer ?

Je me craque les os des pouces depuis le collège. Je sais il faudrait que j’arrête !

Comment t’imagines-tu dans 10 ans ?

J’essaye justement de ne pas me l’imaginer et de vivre l’instant présent. Il y a 5 années en arrière je m’imaginais tellement de choses, mais pas la situation dans laquelle je suis actuellement. Alors, j’essaye de ne pas me frustrer et aller de l’avant. L’avenir nous réserve plein de belles surprises.

Et enfin, as-tu un compte IG coup de coeur du moment ?

Difficile de répondre à cette question tellement il y en a. J’aime beaucoup le compte de @manayiiin : la beauté de ses photos et de ses DIY, l’harmonie de son feed, la douceur des couleurs et de ses mots. Je suis également fan du compte @lesodysseesdelaeti elle nous emmène dans ses odyssées à la découverte de cosmétiques green et partage ses avis toujours sincères et détaillés.
Ce sont toutes deux des copines, j’ai fais de superbes rencontres sur Instagram 😉

Merci Aurore pour cette belle interview !

Total
0
Shares
19 commentaires
  1. Elle est trop chouette cette interview et notre belle Aurore méritait au moins cela car elle partage tellement de belles choses avec nous et j’aime tant son esprit si bienveillant et authentique ! Contente que tu aies pu l’interviewer et la découvrir car c’est une vraie belle personne qui mérite le meilleur ????

  2. Bravo Aurore tu as tout expliqué dans cet interview tu es une fille formidable et une force de volonté ton blog est super et bonne continuation dans ton projet bisous

  3. Coucou,
    Merci encore pour m’avoir proposé de faire cette interview. Je suis ravie d’entrer dans ta catégorie derrière l’écran et d’autant plus d’apparaître dans ton blog, nous partageons les même valeurs et intérêts.
    En tout cas continues comme ça ton blog et tout ce que tu fais. C’est génial ????
    Des bisous à toi et à très vite

  4. Elle est vraiment chouette cette interview ! La blogosphère permet de faire de belles découvertes et pour moi Mademoiselle Grenadine en fait partie 🙂 j’apprécie toujours autant ses articles étayés, construits, on sent qu’il y a de la recherche. Bravo à toutes les deux pour cet article (et merci à toi Mademoiselle Grenadine de me citer dans tes coups de coeur Insta ! ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Bijoux éthiques : 7 marques européennes

Article suivant

Le savon de Marseille est-il écologique ?

Vous aimerez aussi
Lire plus

Noël : des cadeaux made in France

Chaque année pour les fêtes, j’ai à cœur de proposer une sélection de cadeaux éthiques et écoresponsables. Cette…