J’adopte un arbre avec Treedom !

Aujourd’hui, j’ai planté un arbre. Au Cameroun. Vous ne me croyez pas ? Et pourtant, c’est vrai, je suis l’heureuse maman d’un cacaotier. Treedom me l’a offert en cadeau. Le genre de cadeaux que j’adore ! Et je suis certaine que cela va vous plaire également… Adopter un arbre, voilà quelque chose d’original, d’unique et porteur de sens.

Mais qui est Treedom ? Comment fonctionne ce principe d’adoption d’arbres ? Je vous dit tout et vous glisse d’ailleurs une petite surprise en fin d’article. Bonne lecture !

Qui est Treedom ?

Treedom est une société italienne certifiée B Corp. La certification B Corp est octroyée aux entreprises commerciales qui possèdent des finalités environnementales et sociétales. B pour “Benefit” car la société est alors reconnue comme ayant une action bénéfique sur le monde. Une belle façon d’engager le privé vers la voie de la durabilité.

L’objectif de Treedom ?

Apporter un changement durable grâce à la plantation d’arbres partout dans le monde, dans le cadre de petits projets d’agroforesterie durable. Les fondateurs Federico Garcea et Tommaso Speroni ont voulu lutter à leur niveau contre la déforestation en constatant ses ravages au Cameroun. C’était il y a 10 ans. A la clé, la création d’une plateforme permettant d’adopter un arbre et de suivre son évolution en ligne.

Selon Federico Garcea, “la valeur d’un cadeau ne réside pas dans sa taille, son coût ou son exclusivité, mais dans la valeur qu’il représente pour les gens et pour la planète entière. Avec Treedom, vous pouvez planter un arbre et le donner à n’importe qui par un courriel ou un simple message. Et nous pensons que c’est le plus beau cadeau pour celui qui le reçoit et pour la planète entière”.

Je ne peux qu’approuver !

Crédit photo : Treedom

Treedom, une initiative de développement durable

Depuis ses bureaux, une jolie ferme rose située près de Florence, Treedom a déjà planté pas moins d‘1,7 millions d’arbres dans 17 pays dont le Malawi, la Thaïlande, le Cameroun, l’Argentine et le Burkina Faso.

Bureaux de Treedom – Crédit photo : Treedom
L’équipe au complet – Crédit photo : Treedom

Chacune des 150 espèces indigènes disponibles à la plantation possède ses propres atouts environnementaux, économiques et sociaux. Ainsi, mon cacaotier possède des super pouvoirs magiques, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Capture d’écran site web Treedom

Cette initiative positive pour l’environnement est aussi bénéfique pour 100 000 agriculteurs. En effet, chaque arbre est planté par un (futur) agriculteur sur son propre terrain. Celui-ci est formé aux techniques d’agroforesterie par des ONG locales. La plantation est entretenue jusqu’à ce qu’elle soit rentable pour l’agriculteur.

Une future agricultrice vient de recevoir ses arbres pour les planter – Crédit photo : Treedom

La plantation d’arbres indigènes permet de développer l’autonomie des communautés agricoles locales, d’acquérir des savoirs essentiels et de lutter contre l’érosion des sols et la désertification. Primordial pour “répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs” (définition développement durable, Rapport Brundtland, 1987).

Concrètement, comment ça se passe ?

La première étape d’un projet Treedom est la construction de pépinières sur le site, qui seront utilisées par les communautés locales.

Tanzanie, pépinière – Crédit photo : Treedom

Ci-dessous, une collaboratrice Treedom sur le terrain en Colombie, accompagne le projet dès ses balbutiements.

Crédit photo : Treedom

Vient ensuite la formation des agriculteurs aux techniques de greffage par exemple ou à la préparation des terres, comme ici à Haïti.

Le principe d’adoption d’arbres de Treedom s’inscrit pleinement dans une démarche de développement durable, ce dernier reposant sur trois piliers : environnement, social et économie. En adoptant un arbre, vous faites donc bien plus que ça…

Crédit infographie : Treedom

J’ai planté mon arbre, mon avis ?

Pour résumer en un mot : génial  !

En me rendant sur le site web de Treedom, j’ai introduit mon code cadeau puis je me suis connectée pour créer mon profil. Je peux voir où mon cacaotier Momo sera planté grâce à ses coordonnées GPS, suivre son histoire, avoir des nouvelles des agriculteurs et et je peux aussi adopter d’autres arbres.

En tant que parents adoptifs, nous sommes initiés aux problématiques de déforestation, mais aussi aux particularités d’espèces d’arbres, à nos émissions de CO2, etc.

La plateforme est ultra simple d’utilisation et regorge d’informations présentées sous différents formats : photos, infographie, vidéo, etc. Je suis fan de cette présentation à la fois ludique et didactique ! Allez, il y a même son horoscope arbre, c’est pas merveilleux, ça ?

J’ai appris que le taureau est né sous le signe du Moringa oleifera, considéré comme un puissant talisman porte-bonheur, car cet arbre lutte contre plus de 300 maladies.

Pour moins de 15 euros, vous pouvez adopter ou offrir un arbre en vous rendant sur le site web Treedom. Et bonne nouvelle, mon code  LITTLEGREENBEE15 vous donne 15% sur toutes vos adoptions. Je vous laisse, je retourne voir Momo pousser !

Si vous avez toujours rêvé de bâtir une forêt, Treedom vous le permet !

Point transparence : cet article est sponsorisé par Treedom. Merci à Treedom de soutenir mon travail de manière éthique et en toute indépendance. 

Total
33
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent

Nafi Rêve : la décoration seconde main

Article suivant

5 idées reçues sur l'écoféminisme

Vous aimerez aussi
avis roman prix pulitzer
Lire plus

Je veux un roman avec une héroïne

Dans cet article, je reviens sur trois romans qui m'ont bouleversée. Leur point commun ? Le genre féminin et une écriture puissante.